Partez à la découverte des plus belles destinations

Copyright voyager-en-images.fr

Géorgie du Sud et Antarctique (suite)


Plus loin, on arrive sur la baie de Saint Andrews. La rencontre avec une incroyable colonie de manchots royaux de plus 200 000 individus est étonnante. On remarque les "autoroutes à pingouins" empruntées par les manchots pour remonter ou descendre à la mer.
Un peu plus tard, visite de Salisbury Beach dans la baie des îles. Des otaries à fourrure sont au rendez-vous. Parmi les 150 000 manchots qui vivent ici, viennent même par curiosité vous picorer les bottes.

En débarquant dans la Baie de Fortuna, en marchant on peut rejoindre Stromness, distant de 6 km, par les sentiers de montagne et le lac Crean sur les pas de l'héroïque traversée d'Ernest Shackleton et de ses compagnons qui cherchaient du secours.

Une petite difficulté à surmonter, franchir le névé avant de gagner la station baleinière. Sur le rivage réside une colonie de manchots Papou et une population d'otaries impressionnante  !

Le lendemain, débarquement à Gold Harbour par un brouillard épais mais le voile se déchire peu à peu laissant apparaître d'abruptes montagnes d'où descend le glacier Betrab. Le long du torrent se concentrent  des manchots royaux en pleine mue, plus loin une colonie de manchots Papou occupe le fond du cirque, dans les falaises nichent quelques couples d'Albatros fuligineux.

La péninsule Antarctique…


Direction la péninsule Antarctique, le territoire de "La marche de l'Empereur" et des icebergs géants et dérivants.

En vue un champ d'icebergs tabulaires. Le plus grand que nous longeons mesure une dizaine de kilomètres et provient de la plateforme de glace de Larsen, qui borde la côte est de la péninsule Antarctique.

Cap vers l'île de Vega puis vers l'île de Devil. Des manchots Adélie sont là. Ils portent ce nom car Dumont d'Urville en les observant les baptisa ainsi en hommage à sa femme Adèle.
Puis direction Brown Bluff en péninsule Tabarin avant de rejoindre l'île Déception au cœur de l'archipel des Shetland du Sud.

antarctique01.jpg
antarctique05.jpg
antarctique07.jpg
antarctique08.jpg
antarctique09.jpg
antarctique10.jpg
antarctique11.jpg
antarctique13.jpg
antarctique14.jpg
antarctique17.jpg


La caldeira de l'île Déception surprend avec grand cratère effondré et occupé par la mer. Ce dernier offrait un bel abri pour les baleiniers du 19e siècle.
A Pendulum Cove (nom donné par les britanniques lors d'observations magnétiques et des mesures de gravité terrestre à l'aide d'un pendule en 1829) des fumerolles montent du sol, signe d'une grande activité géothermique. Certains en profitent pour s'y baigner.
(retour ...)